Avant toute chose, pour les intéressés qui ne l'auraient pas lu dans les commentaires du message précédent, mon namour a ENFIN commencé un traitement adéquat et il ne devra pas être opéré. Nous voilà tous soulagés, vous vous en doutez... vite qu'il guérisse maintenant !

Ensuite, en bref et dans le désordre (comme dans ma tête pour le moment): Meli a commencé dans sa nouvelle école et elle est ravie, j'ai laissé au placard ma vie de faf (pour faire brancher même si en vrai je ne me suis jamais considérée comme telle ;-) et recommencé ma vie de working-girl avant-hier, je ne sais pas où j'arrivais à caser tout ce qui n'est pas "boulot" après le boulot avant (ça c'est pas très clair mais bon rebelote, c'est comme ma tête pour le moment), je n'ai pas encore trouvé mes marques ici même si c'est mon pays et que tout m'est familier, je ne me sens pas encore chez moi dans la nouvelle maison qu'on occupe et le fait que je n'évolue pas dans mon intérieur ne m'aide pas, j'ai le contre-coup du stress dû à l'état de santé de mon chéri, je passe énormément de temps sur la route et ça ça n'arrange pas mon problème de timing, je suis heureuse de toutes les retrouvailles même si pour l'instant elles aussi prennent beaucoup de temps, je ne trouve pas le temps d'aider ma crapette avec sa lecture en français comme je le voudrais, on mange et on va dormir tard, on se réveille tôt - beaucoup trop tôt, même le coq il dort encore à cette heure là je parie :-((( -, etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc.............

Bref, je craque et si je vous disais tout ce qui tourne dans ma tête pour l'instant, vous attraperiez le tourni... en fait non, vous seriez dans le même état que moi : complètement larguée, à la limite de l'asphyxie.

C'est pour ça que je vais pour l'instant mettre le net un peu entre parenthèses, juste le temps pour moi de réapprivoiser cette vie de working-girl en Belgique et de retrouver mes marques et mon ryhtme de croisière ici.

Je suis sûre que mes potines chéries et notre famille de là-bas comprendront mon absence ici, au tel, dans leur mailbox et sur notre forum, quant à mes potines et proches d'ici, je suis sûre aussi qu'ils ne prendront pas mal le fait que je ne les ai pas encore vu ou tout simplement contacté... Ce n'est pas l'envie qui manque pour l'instant, mais le temps.

Bizzz, à bientôt, prenez soin de vous 20293143

**************

PS: Vous inquietez pas trop pour moi quand-même, je m'en sortais TRES bien avant l'épisode espagnol, y a pas de raison que je n'y arrive pas à nouveau, faut juste que je me laisse le temps...

Et histoire d'être sûre qu'il n'y ai pas de méprise: ce message n'est absolument pas un message de "regrêt" par rapport à notre décision de revenir, nous sommes toujours aussi convaincu et heureux d'avoir pris la bonne décision.  C'est juste que le passage de la vie dans une petite ville espagnole tranquille à la vie dans notre belle capitale ET le passage de femme au foyer qui a pris ses aises dans les 24h pour bien s'occuper de sa petite famille et d'elle-même à celui de femme active hors du foyer est un peu TRES difficile à gérer... pour l'instant ;-)