De quoi je parle ? De deux grosses boulettes desquelles je suis resortie hilare à en pleurer lollol24

Ce soir en voiture sur le chemin du retour, pendue au téléphone avec môman - pour pas changer - l'appel est interrompu - bon ça arrive souvent à cet endroit - le main libre s'éteind, la radio se rallume - oh, juste sur le refrain de la dernière de Black Eyed Peas :-) Vous voyez celle qui reprend le refrain de "the time of my live" de Dirty Dancing ?? :-))) - me voilà en un quart de seconde en train de chanter à tue-tête en oubliant totalement que je viens juste de perdre la communication avec ma moum.

Sauf, que la communication ne s'est pas coupée mais que c'est juste mon main libre qui s'est déconnecté. Môman était donc toujours au téléphone, en train de se demander pourquoi je me suis mise à chanter au milieu de notre conversation...

hein2

Je m'en suis rendue compte à la fin de ma chanson... Maintenant je peux vous le dire, c'est vraiment trop dur de conduire en pleurant de rire ;-)

Passons à ma deuxième ka'rabistouille maintenant - je suis généreuse ce soir :D - c'était il y a quelques jours, ou plutôt il y a quelques nuits.

Nous dormions dans le salon parce que le vernis du plancher de notre chambre sechait. Moi dans un fauteuil, Supernamour sur un matelas en contre-bas de moua.

Dans mon rêve j'étais gardien de but - et non ce n'est pas une ambition secrête ;-) - le match se passait très bien jusqu'à ce que la balle arrive droit dans mon goal... c'est là que je me suis réveillée en criant "Meeeeerrrrrddeee !!!!" et en shootant dans mon namoureux ko

Eeuuh scouzi mon chéri...

Pas facile non plus de se rendormir après ça ;-)))