Il y a 2 ans nous achetions notre petite casita, dans laquelle depuis nous allions de surprise en surprise. Et là, alors que les travaux ne sont même pas finis et que ce n'était absolument pas prévu à l'ordre du jour, on s'embarque dans une nouvelle aventure... Plus grande, avec jardin, garage, un atelier pour Supernamour et un autre pour moua et mes pinceaux, bidulles et machins de bidouilleuse7384689

Normalement c'était prévu pour dans 4-5 ans après quelques années de repos bien mérité, mais il y a des opportunités qu'il ne faut pas laisser passer et des signes qu'il ne faut pas ignorer...

Donc sur les bons conseils d'une gentille voisine qui s'occupe beaucoup de notre Sassounette depuis que l'allergie de mon chéri s'est déclarée, nous sommes allés visiter notre nouvelle maison par curiosité d'une part, mais aussi et surtout pour ne pas regretter après coup de ne pas y avoir été.  SN de l'extérieur n'était pas vraiment emballé, moi de ce que j'en voyais, elle me plaisait déjà, pour l'environnement, son style tout simple et le jardin ensoleillé qui l'entourait.

Nous sommes donc allé la voir et en entrant la taille du salon salle-à-manger m'a tout-de-suite conquis.  Toute la place qu'il faut pour installer notre grande table et pouvoir accueillir à nouveau du monde autour d'un bon repas.  Au même niveau une grande terrasse surplombant le jardin et au soleil toute la journée.  A l'étage deux grandes chambres et une grande salle-de-bain et pour finir un grenier aménageable rien que pour moi.

C'est en descendant au sous-sol que chéri de moua à définitivement craqué. Un atelier qui fait toute la surface de la maison et un garage.  Les yeux pleins d'étoiles qu'il avait, comme un enfant devant son nouveau jouet bave

En plus en discutant avec l'un des deux propriétaires qui en avait hérité suite au décès de leur maman quelques mois plus tôt, on apprend que c'était sa maison d'enfance et je ne pouvais que comprendre l'émotion que devait représenter cette vente pour ces deux fils.  La veille c'est en pleurant que je remettais les clés de la maison dans laquelle j'ai grandi à ses nouveaux propriétaires...

En continuant à parler avec lui, on apprend également qu'il a la même moto que mon papa, celle qu'il aimait tant et avec laquelle il est venu nous voir quand nous habitions en Espagne. Attachés à elle pour tout ce qu'elle représentait pour lui qui me manque tant, c'est nous qui l'avons gardée.

Pour finir avec les coïncidences, les parents de notre filleul qui sont en train de construire, ont vendu hier leur maison actuelle, ils signeront le compromis le même jour que nous et donc dans quatre mois maximum, ils se retrouveront sans toit puisqu'ils ne réceptionneront leur nouvelle maison qu'en mars prochain, alors que nous en auront deux...

Bref, pour la période transitoire où nous aurons à assumer nos deux maisons belges le temps que l'actuelle soit finie et prête à être vendue, ils viendront y vivre, on s'aidera ainsi mutuellement.

Quand je disais qu'il y avait des signes à ne pas ignorer, tout se goupille si bien que je ne peux pas m'empêcher de me dire que de là haut un ange gardien veille sur nous... 20120188