Ma petite grand-mère nous a quitté la nuit passée.  Mon coeur est triste, même si je sais qu'elle doit être mieux là où elle est maintenant.  Je tenais fort à elle et ressentais très fort ce lien spécial qui nous unissait, chaque fois que je la voyais.

Je suis heureuse d'avoir pu la voir une dernière fois lundi, d'avoir pu l'embrasser, la serrer dans mes bras et lui dire que je l'aimais.

"Sagapo yayakamou". Et dans mon coeur je t'entend encore me répondre "kego sagapo Carinoulamou".

Tu vas me manquer ma petite yaya 27472561

yaya

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin,
et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit : « il est parti !»

Parti vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter
sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un près de moi
dit : «il est parti !»
il en est d'autres qui le voyant poindre à l'horizon
et venir vers eux s'exclament avec joie :
«Le voilà !»

C'est ça la mort !
Il n'y a pas de morts.
Il y a des vivants sur les deux rives.

 

William Blake